Permettre à l'autre de vivre l'abandon  par sa seule présence , ce lâchée prise ou l'on est face à notre vulnérabilité, tel le nourrisson dans les bras de sa mère. Ce moment à la fois rassurant et réconfortant est vécu lorsque l'on parvient à lâcher son armure , lorsque les corps vivent à l unisson dans un amour sincère de cœur à Cœur, d' âme à âme.
Ce moment peut également être vécu dans les postures d'abandon, au delà du corps et de ses résistances, de sa carapace, il y a un être vulnérable qui est ce que l'on est vraiment : AMOUR. 


Petit texte dédié à Pierre.