L’élève impatient d’obtenir des réponses s’interroge sur ses ressentis ou sur les réactions qu’ a son corps durant la pratique. Il cherche des réponses dans les livres, sur des blogs, il interroge son professeur qui lui répond : continue ta pratique ! Quelle douche froide, alors qu’il s’attend à avoir des réponses , il se retrouve sans réponse . C’est là que commence la quête !

« Le professeur a réussi au moment où son élève devient » , lui donner des réponses immédiates, c’est l’ éloigner de sa quête. Le professeur sait où il emmène ses élèves.

Quelle patience pour le professeur de voir son élève s’interroger, parfois se tromper mais quelle joie de le voir rebondir et se frayer un chemin !

Lorsque j' avais 25 ans , je dirigeais une entreprise pour un patron qui était en Guadeloupe . Un jour j’ai eu un problème qui me semblait important et j’ attendais l’ arrivée mensuelle de mon patron afin de lui exposer mon problème . Le jour de sa venue, j'étais heureuse car aujourd’hui j’aurais la solution . Lorsque je lui expose mon soucis, il me répond : rien d’autre ? Je lui dis : Non mais c’est quand même important ! Il me répond : tu as géré des problèmes bien plus graves ! il me salut et s’en va !

Il me faisait confiance , il savait qu’au fond de moi se trouvait la solution et il avait raison .

Laisser la chance à l’ élève d’avoir son propre enseignement , de puiser au fond de lui pour y découvrir la connaissance , c’est grandiose mais tout le monde n’a pas cette noblesse . Certains professeurs ont parfois une soif de transmettre ce qu’ils savent, ils sont fiers car EUX savent , ils ont les réponses . Mais pour avoir cette prétention d’ enseigner , il ne faut jamais cesser d’ apprendre soi même . Chaque professeur devient l’élève d’un autre enseignant .