Pratiquer le yoga comme une thérapie c'est juste pratiquer le yoga en admettant pouvoir guérir (se sentir mieux, ici guérison et réharmoniser le corps et l'esprit) . Le yoga est thérapeutique de façon simple. 
Admettre de vouloir ou pouvoir guérir c'est d'abord reconnaître que l'on est malade. Ce pas est immense, bon nombre de pratiquants n'ont pas cette clarté d'esprit et pratiquent sans réelles intentions. Lorsque l'intention est claire, la pratique devient précise, les postures également deviennent précises et la micro chirurgie commence mais l'intention y est. Il est dommage donc d' ajouter le mot "thérapeutique" au yoga , c'est presque un pléonasme mais hélas certain pratiquant n'ont pas fait le pas de pouvoir guérir, de reconnaître que l'auto guérison est une fonction du corps humain et des systèmes le régissant, d'autres n'acceptent pas d'avoir quoique ce doit à guérir et ne recherchent que le bien-être et la relaxation, peut être l'étirement mais rien de plus. Tout ce qui est pris est une graine qui fera son chemin tant que l'on continue la pratique. On peut ainsi rester à la surface des années ou choisir d'approfondir, de s intéresser au yoga mais aussi à soi. Tant que le niveau vibratoire est faible (mauvaise alimentation, mauvaise pensée ... Intoxication) le corps ne sera pas réceptif en sa totalité. Lorsque le corps (corps/esprit) est nettoyé (pratique assidue, détoxication, pensée positive, alimentation saine ) il sera réceptif aux bienfaits du yoga. Le pratiquant sera à même de sentir l'énergie circuler et pourra l'utiliser pour accomplir sa vie, réaliser ses projets.
Le chemin est parfois long et bon nombre de pratiquants restent à la surface sans réelles intentions mais c'est justement le chemin qui vaut la peine d'être vécu. Respecter le chemin c'est se respecter soi-même et ne pas adhérer à des dogmes ou des pratiques trop brusques si l'on est pas prêt.

Selon où vous en êtes dans votre pratique et selon vos intentions le professeur saura vous guider car il est aussi passé par là. Mais il ne peut brusquer le chemin de chacun.

Si une personne s'ennuie dans un cours de yoga, elle n’est certes pas en yoga mais en initiation. Il faudra donc qu’elle soit motivée pour rester et continuer tout en sachant que l'ennuie n'est pas le but. Elle pourra aussi choisir un cours particulier ou un cours un peu plus dynamique ne permettant pas l'ennuie mais au risque de pratiquer avec un corps non libre.
Armez vous de patience, ayez foi en cette voie que vous avez choisi et restez sur la route. Lorsque vous aurez enclenché dans la découverte de vous même, l'ennuie ne sera qu’un mauvais souvenir.

Ne remettez donc pas en cause le professeur mais vous même!