Claire – témoignage professeur de yoga

Quand je me pose sur mon tapis, c’est comme s’il allait décoller. Destination ? Soi. Pas besoin de bagages, ni de fardeaux. Ils restent au vestiaire. Je préfère voyager léger.

En tant que professeur, j’aime partager cette sensation de voyage intérieur, où l’on découvre nos résistances à travers les postures et un effacement de ces barrières physiques et mentales, grâce au souffle, à la présence. La séance suit un fil invisible, la quête de Soi. Je ne sais jamais ce que je vais proposer. Les corps dessinent des postures qui invitent d’autres postures et d’autres inspirations. Ce n’est pas toujours facile de trouver le mot juste. Celui qui résonne pour chacun. J’écoute, je regarde, j’invite les élèves à relâcher leurs tensions, en douceur. Et puis, hop, le flow s’invite parfois. Je sens que l’énergie se réveille, et que les postures peuvent être un peu plus engageantes sur le plan physique. On peut embarquer pour des salutations au soleil, des improvisations fluides et plus rapides. Puis le tapis atterrit. Repos. Temps de pause. Un son.
Le corps, le cœur et le mental battent la même mesure : celle du temps présent.